Consultation en ligne : 24 propositions pour construire le numérique autrement

Contribution Ugict-CGT le 18 mai 2017

Sur ce site nous publions 24 propositions réparties en 6 chantiers. Vous pouvez voter sur la pertinence ou non de chacune des propositions et en émettre de nouvelles

Pour construire le numérique autrement et ouvrir le débat avec les ICT, l’Ugict-CGT met à disposition 24 propositions interprofessionnelles adaptable aux réalités des professions, des territoires, des entreprises et administrations.

L’idée est d’ouvrir le débat avec les ICT sur ces propositions , en leur permettant de donner leur avis et de les compléter. L’objectif est de montrer que nous ne sommes pas contraints à subir les transformations, mais que nous pouvons au contraire, peser sur le sens et sur le contenu de la révolution numérique.

Ces propositions ont vocation à être complétées et précisées au plus près des réalités professionnelles.

Au vu de la rapidité des transformations, elles seront enrichies progressivement à partir des nouvelles questions et des retours d’expériences. Elles ont vocation à être portées au niveau national, dans les branches et les entreprises, et à déboucher sur des avancées concrètes.

Ce modèle de consultation est construit autour de 6 chantiers :

  1. Comment utiliser la transformation numérique pour développer l’emploi qualifié et diminuer charge et temps de travail
  2. Comment utiliser la transformation numérique pour garantir l’égalité, développer la formation, et reconnaître les qualifications
  3. Comment utiliser la transformation numérique pour changer le management et associer les salarié-es aux évolutions
  4. Comment utiliser la transformation numérique pour garantir la santé au travail et l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée
  5. Comment utiliser la transformation numérique pour développer les droits collectifs, la coopération et notre modèle social
  6. Comment utiliser la transformation numérique pour  développer les droits et garantir les libertés

Réagir

Votre mail ne sera pas publié.

1 réaction

  1. Bonjour
    La consultation couvre bien tous les aspects de la numérisation de la société, mais elle s’adresse essentiellement aux actifs. Or la fracture numérique concerne aussi les retraités qui représentent 1/4 de la population et qui sont confrontés chaque jour un peu plus aux nouvelles technologies de l’information. Cette population est en grande partie exclue pour deux raisons fondamentales , d’une part le cout des équipements et abonnements aux fournisseurs d’accès (environ 500€ par an), et d’autre part à l’incapacité à se servir d’internet, sans parler des désert numériques ou il n’est pas possible de s’en servir. De ce fait l’égalité des citoyens devant la numérisation nest plus assurée par la République et les formalités administratives obligatoires ne pouvant pas être assurée via le numérique n’ont pas de solution de service public à ce jour. Etant consultant en informatique , j’ai souvent rencontré des décrochages de salariés suite à des évolutions qui leur étaient imposées , décrochages qui se produiront inévitablement chez les retraités du fait de la baisse de leurs capacités physiques et mentales. Ce sujet est de mon point de vue un vrai sujet de société qui mérite des débats et réflexions de fond , dépassant le prêt à penser technologique qui est souvent opposé.

Enquête nationale sur le Télétravail 💻 Un an après, on fait le bilan...

Comment vous organisez-vous ? Quelles sont vos marges de manoeuvre ? Quel est l'impact du télétravail sur votre santé ? Sur votre vie professionnelle ? Personnelle ?

> Le questionnaire est anonyme
> Répondez jusqu'au 6 juin 
> Témoignez de votre vécu

Top